Flash News

Dead Rising : Watchtower

Yop tout le monde, j’ai vu récemment un petit film sympathique : Dead Rising : Watchtower


Commençons par la base :

Dead Rising c’est quoi ?

Mis à part si tu es un ermite tu as forcément entendu parler de Dead Rising ! (et peut-être Dead Rising : Watchtower)
Deadrising_boxart

Tout commence en 2006, sur la Xbox 360, un reporter du nom de Frank West se dirige dans la ville de Willamette (Colorado), suite à des rumeurs de personnes disparues. Il arrive sur place en hélicoptère et voit des hordes de zombies à la poursuite du peu de survivants sur place (petite séance où vous contrôlez Frank, ou du moins son appareil photo). Enfin bref, je ne suis pas là pour vous vendre le jeu en lui-même, mais vous raconter l’histoire.

Frank se dirige vers un centre commercial où il est déposé, et en sachant que le pilote ne reviendra que 72h plus tard. Vient une aventure et Frank essaye de sauver tous les survivants, à l’aide de planches en bois et tout autre objet qu’il trouvera sur place. Et où, bien entendu, plusieurs psychopathes iront jusqu’à en prendre à sa vie. ( Franchement jouez au jeu, malgré sa difficulté, il en vaut vraiment la peine).

S’ensuit plusieurs suites mais voilà, la base est là.

Petits aperçus de ce que cela pouvait donner à l’époque :

 

 

Mars 2015 : Le film Dead Rising : Watchtower est arrivé, et je saute dessus imaginant le Saint Graal.

Image de prévisualisation YouTube


Synopsis Dead Rising : Watchtower

Un vaccin gouvernemental échoue à stopper l’expansion d’une épidémie transformant les gens en zombies. La résistance s’organise, et clame que le gouvernement pourrait bien avoir une part de responsabilité.

 

Spoil à venir, regardez le film avant si vous ne l’avez pas fait

Tout d’abord tout ce que vous aller voir, est mon expérience du film, mes impressions, mes compréhensions etc etc… Du coup je vous conseille avant tout de le regarder pour vous faire votre propre avis de Dead Rising : Watchtower.

Dead Rising : Watchtower commence avec une ville qui se retrouve mise en quarantaine par la “FEZA”, une organisation qui s’occupe de distribuer le “ZOMBREX”, le fameux vaccin.
Les vaccins sont bel et bien administrés sauf que cette fois, ils ont apparemment affaire à une souche “résistante” du coup les gens se transforment quand même.

Notre protagoniste est en plein milieu de tout cela, il est reporter, et espère que cette situation le propulsera au rang de légende, comme Frank West. 
Ce qui nous amène au 1er point négatif de ce film. Le grand, courageux, badass Frank West, il est aux news en direct pour donner son avis sur la situation, il n’hésite pas à nous dire qu’il a écrit un livre sur comment survivre à une épidémie zombie…

Jusque là rien de bien choquant, sauf que Dead Rising : Watchtower a littéralement chié sur le personnage, Frank West le grand, le fort, la légende ? Rabaissé au rang de grossier personnage, pervers se moquant des personnes qui meurent pendant l’épidémie, avec des blagues, des réactions et des paroles toutes plus débiles les unes des autres en montrant une inutilité des plus choquantes…  dès les premières minutes du film…

-“Frank que pensez-vous de leur situation ?”
-“Ils sont dans la merde”
-“Oh…Que peuvent-ils faire ?”
-“Lire mon livre, non mais vous croyez que je suis là pour quoi moi ?”
Peut-être est-il vraiment comme cela ? Mais la façon dont il m’ont montré le personnages… Le coté magique a comme, disparu.

Passé ce détail, le film en lui-même respecte bien l’univers : sanglant, beaucoup d’humour, pas forcément bon, mais qui colle bien aux jeux. Le film étant de base “action, épouvante-horreur” devrait se voir rajouter “Comédie”.

On aborde quand même le côté tragique de la situation… Avec une femme, car oui pour que notre fameux protagoniste se sente concerné, il aura fallu que la fille qu’il s’est mis en tête de conquérir soit en fait infectée. Du coup, vite, il faut la sauver ! Pour cela, il nous faut des armes ! Du coup, on arrive sur le côté création d’armes what the fuck si célèbre de la série, au moins Dead Rising : Watchtower se sera tenu à cela.

 

 

Le scénario de Dead Rising : Watchtower en lui-même me parait un peu bâclé… “On ne sait pas quoi faire du coup, on met du n’importe quoi, et, aux 30 dernières minutes, on dit que c’est la faute des militaires qui avaient un plan top secret qu’on va appeler Watchtower.”
Mine de rien c’est passé pour moi, je n’en demandais pas plus, même la VF de Dead Rising : Watchtower est potable et la fin fait même penser à une possible suite, que demander de plus ?


Conclusion

Dead Rising : Watchtower est une adaptation de l’univers d’un jeu vidéo qui donne un bon petit nanar what the fuck comme on les aime. Pas forcément bien fait, mais qui se laisse regarder, du coup j’espère que vous êtes allés jeter un œil avant de lire tout ça.

Dead rising Watchtower

Lohen
About Lohen (11 Articles)
Beau jeune homme de 18 ans, vivant à Calais dans le Nord pas de Calais ( 62100) Ayant obtenue son Bac Professionnel Systèmes Electronique et numériques, c'est lancé dans un DUT Génie électriques et informatique industrielle... ( Fail total au passage. )

Laisser un commentaire