Flash News

Divinity : Original Sin

divinity original sin

Divinity : Original Sin est un jeu vidéo de rôle développé et édité par Larian Studios, une partie est néanmoins payée par Crowfunding.
Il est sorti le 30 juin 2014 et il appartient à la série des Divinity.


Gameplay de Divinity : Original Sin

Plusieurs millénaires après les événements de Divinity : Dragon Commander, vous débarquez dans le monde de Rivellon, en incarnant deux Traque-Source.

Jeux de rôle en 3D Isométrique, avec un système de tour par tour, et une possibilité de passer en vue tactique.
La personnalisation du personnage est suffisamment poussée pour ne pas avoir 2 personnages identiques durant l’aventure.
Suffisamment de classes différentes qui pourront elle-mêmes s’orienter vers d’autres classes avec leurs points de compétences. Par exemple, un chevalier se battant avec une épée à 2 mains, pourra très bien s’orienter en tant que Ranger ou Magicien par la suite. Cependant, ces “rôles” secondaires nécessiteront d’autres statistiques pour être optimaux…

Par exemple :

Le Chevalier va être orienté Force / Constitution pour tank suffisamment tout en infligeant beaucoup de dégâts (du moins je l’ai joué comme cela, je ne suis pas forcément un pro tactique qui calcule chaque statistique pour qu’elle soit la plus optimale…) alors que d’autres classes auront besoin d’intelligence, pour leurs dégâts magiques etc.
Jusque là, rien de bien particulier et pourtant il s’avère, pour ceux qui, comme moi, n’ont jamais joué à un Divinity, le début, voire même l’aventure peut être assez compliquée à prendre en main, et l’on se fait souvent avoir.

Dans Divinity : Original Sin, comme dans les précédents, m’a-t-on dit, vous pouvez interagir avec les éléments du décor, comme ceux de la météo de la zone, s’il pleut ou non, en combat ou non, ce qui rajoute pas mal de piment.

Exemple : lancer une flèche enflammée sur de l’huile va y mettre le feu et faire exploser les tonneaux à portée qui pourront provoquer une réaction en chaine eux aussi… Mais si vous avez quelque chose qui brûle sur le sol, laissez la pluie faire son travail, ou aidez-la avec un sort d’eau !
Si vous êtes en plein milieu d’une explosion, d’un nuage de gaz toxique, ou même d’une flaque d’eau, attention à vous ! Les dégâts pris par les altérations d’état durent longtemps et font très mal. Les nuages de gaz toxique peuvent être utilisés pour alimenter un feu et créer une explosion différente de l’huile.
Et si vous ne possédez pas de pouvoirs magiques ? Pas de soucis, un système de parchemin utilisable en combat, qui fournit beaucoup d’effets différents, entre en jeu pour compléter votre gameplay. Bref, à vous de découvrir tout cela !

Divinity est très punitif. Si vous êtes dans un état d’esprit : “j’ai pas envie de chercher à réaliser les quêtes ! Je veux taper du mob !” Bonne chance à vous.

Les classes de Divinity : Original Sin

Je vais vous faire un rapide descriptif des classes de Divinity, n’ayant joué que le Chevalier et mon ami le Ranger (bien entendu, certaines autres classes grâce au système de compagnon).

À noter qu’un petit système de personnalisation de personnage est disponible.

Le système de quête dans Divinity : Original Sin

Généralement des événements arrivent autour de vous. En fonction de vos choix, différentes réactions arriveront.

Exemple :

Un bateau est en feu. Si vous ne faites rien, il brûlera complètement et vous aurez certains dialogues. Par contre, trouvez la solution pour le sauver, cela changera quelques petites choses.

Pendant les dialogues, il faut faire très attention à chaque information donnée, les interpréter de la bonne façon et se poser à soi-même les bonnes questions… Pratiquement tout ce qui est dit a son importance (même si cela peut paraître complètement inutile parfois). C’est ce qui vous permettra ensuite d’avoir soit une réaction, soit de vous creuser les méninges, ou tout simplement de courir là où votre PNJ suppose qu’il pourrait y avoir une réponse à votre énigme. (Vous allez faire beaucoup d’allers-retours, MAIS VRAIMENT BEAUCOUP)
Par contre, mis à part vous donner un nom, et une vague indication de là où vous pourriez aller, c’est à vous, par vos propres moyens, de découvrir où aller et comment.

Divinity quete menuVoilà le menu de quêtes, pour ne pas spoil l’histoire je n’ouvre pas les onglets, mais en gros :
Chaque onglet ouvre les détails de la quête en cours, vous explique ce que vous avez été voir, demander, ainsi qu’un vite résumé des réponses ou de ce que vous avez vu.
Une même quête peut parfois ouvrir 2 onglets de quête différents, si vous avez notamment plusieurs hypothèses.

Les compagnons

Très tôt dans Divinity, vous allez découvrir certaines personnes, certains des Traque-Source, comme vous, d’autres qui voient en vous un élu, etc etc…
Vous avez 4 places dans votre groupe. Si vous voulez recruter une personne et que votre groupe est plein, il faudra “Renvoyer” une personne de votre groupe.
Ce n’est pas définitif, retournez là où le PNJ vous attend généralement et vous pourrez redemander son aide.

Chacun à ses propres compétences que vos propres personnages n’ont pas forcément.
L’art de la forge, pour réparer vos armes ou en confectionner d’autres (un marteau de forgeron que l’on trouve facilement est nécessaire, ainsi que la compétence à un niveau suffisant).
L’art d’identifier les objets (une loupe cette fois-ci sera demandée).
Ou encore Désactiver des pièges avec un Kit spécial.
Ils ont bien d’autres utilités que vous comprendrez en personnalisant votre groupe au fur et à mesure !

Les points positifs 

Mode de difficulté supplémentaire pour les grands malades :
-Mode exploration : Les combats sont assez simple, surtout pour ceux qui s’intéressent seulement au scénario.
-Mode classique : que ce soit en combat ou pendant vos quêtes, il faudra réfléchir un minimum pour s’en sortir convenablement.
-Mode tacticien : Plus d’adversaires qui sont eux- mêmes plus rusés, ils utiliseront des petits tours non présents dans les précédents modes de jeu.
-Mode honneur : Prenez le mode tacticien, rajoutez-y une limite de sauvegardes possibles et faites en sorte qu’à la mort complète de votre groupe, la sauvegarde soit effacée et que vous devrez donc reprendre de zéro. Clairement un mode pour les gros barbares qui ont campé le jeu et connaissent par cœur chaque situation.

La possibilité de faire entièrement l’aventure Divinity en Coopération
Lors de la création de partie, sélectionnez “Multijoueur” et une fois dans le lobby de création de personnage, faites “Echap” –> “Inviter un joueur “. Pareil lorsque vous voulez qu’il rejoigne votre partie à nouveau plus tard. (Je le précise car j’ai quand même mis quelques minutes à trouver comment faire :3 )

Donc comme je le disais, l’aventure est faisable entièrement en coop. Chacun son personnage de base, chacun pouvant contrôler 1 autre compagnon, ou alors l’un qui contrôle les deux autres pendant que l’autre se focalise uniquement sur le sien… bref vous faites ce que vous voulez !

Possibilité de ne pas être d’accord avec les choix de son allié et de le montrer

Exemple :

Monsieur A dit qu’il faudrait tuer Madame B parce qu’elle est dangereuse !
Joueur 1 : Complètement d’accord, la sécurité avant tout ! 
        ou : Oh non ! mais vous êtes fou !
Joueur 2, en fonction de la réponse, pourra soit confirmer ce que dit Joueur 1, ou réfuter.

Si jamais les deux ne sont pas d’accord, un système de pierre feuille ciseau se met en route. Cela arrivera aussi notamment quand vous voudrez convaincre ou intimider quelqu’un pour avoir des informations. Celui qui gagne le Shifumi fait le choix qu’il veut, ou obtient les informations qu’il veut.

Les points négatifs 

Les seuls point négatifs que je pourrais donner sont de la mauvaise foi de ma part :

-L’inventaire des marchands ne se remplit pas, difficile donc de vendre des objets s’ils n’ont plus d’argent, mais surtout de retrouver des potions/parchemins et particulièrement des parchemins de résurrection qui me manquent cruellement ! 😀

-La difficulté présente assez vite après le tutoriel, puisque d’après moi on est un peu lâchés “à la zeub”.
-Le fait de chercher encore et encore et encore pour parler à certaines personnes pour réussir des quêtes. Les allers-retours en ville deviennent vite usants quand on a envie de combats, qui sont impossibles au level 3-4, puisque l’on tombe vite contre des mobs lvl 6-7 (mais ça, c’est surement notre faute, on n’a pas bien dû chercher…)

Voilà, en gros je vous le conseille fortement ! C’est un très bon jeu, qui prend vite et donne envie de connaitre la suite (malgré les moments interminables où vous cherchez…) 

Je vous laisse sur la page Steam en vous souhaitant bon jeu ! 
Divinity : Original Sin

Lohen
About Lohen (11 Articles)
Beau jeune homme de 18 ans, vivant à Calais dans le Nord pas de Calais ( 62100) Ayant obtenue son Bac Professionnel Systèmes Electronique et numériques, c'est lancé dans un DUT Génie électriques et informatique industrielle... ( Fail total au passage. )

Laisser un commentaire