Flash News

Europa Universalis IV – Comprendre pour se lancer

europa-universalis-iv-logo

Europa Universalis IV (EU IV) est un jeu de grande stratégie en temps réel où vous devrez guider votre nation pour en faire la plus puissante du monde. Nous somme dans un jeu historique, par conséquent les situations de départs seront similaires à la réalité historique de l’époque et les parties peuvent aller de 1444 à 1821 de notre ère.


 

Les fondamentaux de EU IV

Tout d’abord, cette map sera votre seul et unique fond de jeu dans Europa Universalis (il y a cependant différents types de cartes avec par exemple: les ressources, l’économie, les fortifications, les reliefs, …).

Diplomatie

Europa Universalis Ecran diplomatique

Ecran diplomatique

Première chose à s’assurer dans la diplomatie d’Europa Universalis, c’est la création d’un bon réseau d’alliances sinon, peut importe votre pays, à la moindre faiblesse vos ennemis vous déclareront la guerre. Vous devez aussi déclarer certaines nations d’importance similaires à la votre en tant que rivaux (ce qui vous générera certains bonus comme de la projection de puissance, la gratuité de l’embargo, un meilleur moral dans les batailles, …).

Vous avez aussi la possibilité de vassaliser diplomatiquement une nation beaucoup plus faible que la votre sans passer par les armes si elle vous apprécie suffisamment, ainsi que de créer des unions personnelles qui vous permettront de mettre un membre de votre dynastie sur le trône d’un pays étranger.

 

Guerre

Europa Universalis IV permet, comme tout bon jeu de stratégie, de faire la guerre pour envahir les territoires ennemis en gérant un réseau d’alliances. Cependant, on ne déclare pas la guerre à son voisin sans raison sous peine de se voir pénalisé sur la stabilité du pays, en plus de dégrader ses relations avec les frontaliers. Donc, la solution pour envahir les territoires sont les casus belli, il en existe plusieurs sortes et on a plusieurs façon de les obtenir. Un casu belli est un motif pour envahir une nation.

En premier lieu, on peut envoyer un diplomates dans un pays pour fabriquer une revendication sur une province (il faut absolument qu’elle soit frontalière avec vous). En second, on a les territoires qui vous sont légitimes (territoires perdus lors d’une autre guerre par exemple). Nous avons aussi des casus belli de religion pour écraser les païens et hérétiques (il faudra néanmoins prendre et compléter la doctrine de religion). Plus tard dans la partie, une fois les technologies assez avancés, on obtiendra un casus belli impérialisme  qui permettra de déclarer la guerre à n’importe qui. Il existe encore d’autres casus belli (coloniaux, contre les pays moins avancés, de succession) qui dépendront, comme celui de la religion, du pays choisi.

Vos forces sont calculées en fonction des effectifs nationaux (manpower) et de votre force limite de troupes terrestres (FLT). Dans Europa Universalis, si vous avez par exemple une FLT de 15 unités, vous subirez un malus d’entretien militaire à cause du dépassement si votre armée comporte 20 unités. Il existe la même chose pour les navires. Les effectifs nationaux (ou Manpower) sont la totalité des hommes que vous disposez. Mais lors des batailles, vu que vos unités vont perdre des hommes, une parties de ces effectifs seront envoyés en renfort pour remplacer les pertes. Enfin ce Manpower se régénéra au début de chaque mois jusqu’à revenir à sa limite maximale. Mais faîtes attention, le manpower remonte lentement et pour 10000 d’effectifs nationaux, vous en aurez 100 qui chaque mois viendront remplir le vide du manpower.

Europa Universalis a des guerres qui se déroulent sur un système de dés (qui sont influencés par le terrain et les généraux en présence) et les armés ont des caractéristiques qui dépendent de la technologie, de la tradition militaire, du moral, de la discipline pour infliger, encaisser et tenir le choc.

Commerce

L’une des deux principales sources de revenu dans Europa Universalis, l’autre étant la production, qui dépend des ressources et des bâtiment construits sur chacune de vos provinces, mais les deux sont liées. Le commerce est régulé par des routes et des nœuds de commerces et avoir le contrôle sur ces nœuds permet de ramener le maximum d’argent qui y transit dans votre économie. Pour ce faire, il existe plusieurs possibilités. Si c’est une voie maritime, vous pouvez y envoyer des navires marchands afin de protéger le commerce et augmenter l’acheminement des marchandises au détriment d’une autres routes ou bien envoyer un marchand dans un nœuds pour y collecter l’argent ou détourner le flux du commerce vers la capitale économique de votre nation.

Points de monarque

Les points de monarque sont produits par le monarque de votre nation en plus de vos conseillers. Chaque mois, ils sont répartis en 3 catégories (point administratif (PA), point diplomatique (PD) et point militaire (PM). Ils vous permettront de : prendre de nouvelles technologies (une pour chaque catégorie de point), des doctrines (même chose), légitimer vos provinces nouvellement conquises, réduire votre inflation ainsi que d’améliorer la stabilité (PA), annexer vos vassaux, diminuer la lassitude de guerre (PD) et enfin de réduire le risque de révolte et de lever un impôt de guerre (PM).

Si vous voulez suivre la cadence des autres pays dans une partie d’Europa Universalis, il est indispensable d’apprendre à bien gérer vos points (par exemple, il est inutile d’acheter une technologie si vous avez 50% de malus du à l’avance sur votre temps qui vous fera dépenser 200-300 points de plus que vous auriez pu dépenser ailleurs.


Le début d’une partie dans Europa Universalis

Maintenant que nous avons vu les bases (et encore c’est un bien grand mots au vu des possibilité qu’offre Europa Universalis IV) passons au déroulement d’une d’une partie.

Le choix de la nation et de la date de départ

Choix de la nation

Choix de la nation

Il  faut savoir que l’on peut démarrer la partie à tout moment entre 1444 et 1821, même si de manière générale on préfère commencer le plus tôt possible, si vous souhaitez partir le 8 Novembre 1568 vous pouvez.

Ensuite, le choix de la nation est aussi très important dans Europa Universalis puisque chaque pays aura des traditions et ambitions personnels (surtout vrai pour les gros pays, pour des pays plus petit elles sont plus en rapport avec la région où ils sont mais ça tend à disparaître) ainsi que des objectifs différents (vous n’allez pas coloniser l’Amérique avec la Pologne, c’est possible mais vous prendrez du retard sur l’Espagne et le Portugal qui sont bien mieux placés que vous) et une situation géopolitique et géographique propre à eux. De plus, suivant votre pays, vous aurez aussi des bonus ou malus technologiques, les pays européens étant plus avancé que les pays d’Amériques par exemple.

 

Le point sur la situation

Une fois votre choix fait, vous pouvez lancer la game. Europa Universalis est sur pause au début et, pour le moment, ne lancez pas la partie. En effet, avant tout faîtes le tour du propriétaire (économie, commerce, conseillers si les revenus le permettent, missions, rivaux, alliés, réfléchir à vos premières invasions, …). Une fois tout cela fait, le jeu se déroulant en temps réel (avec la possibilité de mettre pause à tout moment) vous pouvez mettre en vitesse 2 ou 3 afin que le temps s’écoule sans pour autant manquer des choses importantes (à cause d’un manque d’inattention ou d’habitude). Vous aurez régulièrement des messages qui apparaîtront vous demandant de choisir entre plusieurs choix qui vous fourniront des bonus ou malus.

La première guerre

Avant toute chose préparez vos casus belli, d’une part pour éviter la perte de stabilité de votre pays ainsi que de légitimer pour un coût moindre les provinces si vous remportez la guerre. Ensuite, vérifiez les alliances de votre ennemi ainsi que les vôtres afin d’avoir une idée du rapport des forces et, si vous pensez avoir l’avantage, déclarez la guerre.

Les guerres sont stratégiques, ce n’est pas forcément l’armée la plus grosse qui l’emporte mais plus souvent celle qui est sur le bon terrain avec un bon général, même s’il a presque moitié moins d’hommes. En effet, être en défense sur une plaine ou un terrain montagneux n’apporte pas la même chose. Si la plaine ne donne ni bonus ni malus en cas de bataille, les montagnes réduisent la largeur de front de l’attaquant en plus d’autres malus.

Ensuite les invasions ne sont plus juste un bête rouleau compresseur dans Europa Universalis puisque, depuis le dernier patch, un système de fort et de zones de contrôle a vu le jour. Ces forts qui demandent en début de partie jusqu’à 9 bataillons pour les faire tomber (un siège peut durer 1 à 2 ans suivant le terrain et les bonus de défense de forts que peut avoir le défenseur). On peut entasser plus d’unités mais, dans ce cas, on risque de prendre beaucoup d’attrition et donc perdre beaucoup d’hommes. Or, sans hommes, la victoire ne sera plus possible à moins d’avoir le revenus pour prendre des tonnes de mercenaires. Si les forts sont bien placés ça peut fortement ralentir une invasion puisqu’ils obligent la prise de contrôle des ces provinces pour rentrer plus en profondeur dans les territoires ennemis. De plus depuis ce même patch il est dorénavant impossible d’arrêter le mouvement d’une armée qui a dépassé la moitié du temps de trajet pour aller d’une province à une autre, par conséquent si une armée ennemi arrive avant vous dans la province et que vous êtes déjà à plus de la moitié du voyage vous serez obligé de prendre l’affrontement.

Ecran de guerre

Ecran de guerre

Au fur et à mesure que la guerre avance, vous gagnerez ou perdrez du score de guerre grâce aux batailles, provinces occupées ou au embargos sur les ports jusqu’à vous permettre de faire une paix. Lors de ce traité de paix, vous pourrez demander de l’argent, les provinces occupées, la vassalisation forcée, l’annulation de traités, la libération de nation, ….

L’après guerre

Ecran de coalition

Ecran de coalition

Afin de rester dans un jeu très complet, dans Europa Universalis vous devez absolument légitimer les provinces prises, et ce afin de ne pas souffrir d’une agitation nationale trop forte qui pourrait déclencher de nombreuses révoltes et donc vous grignoter votre effectif national. Autre chose très importante, chaque province prise à un coût en expansion agressive qui peut inciter vos voisins à créer une coalition contre vous afin de vous dissuader de les attaquer. Le plus souvent, ils commenceront à vous attaquer directement pour vous faire comprendre que vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez sans réaction de leurs parts. Cette expansion agressive est plus importante sur les pays proche de vous ce qui est logique, après tout la Russie se fichera totalement que vous mangiez la Navarre avec l’Espagne, au contraire de l’Aragon et de la France.

 


 

Europa Universalis, quelques informations et images supplémentaires

Lorsque vous déclarez la guerre à un membre du Saint Empire et que vous n’en faîtes pas parti, l’empereur peut rejoindre la guerre en tant que défenseur et appeler ses alliés.

Il existe plusieurs modes de difficulté (facile, normal, difficile) et options de jeu (nations historiques, chanceuses, …) qui donnent quelques bonus à certains pays. Mais le plus intéressant de tous reste l’Iron Man, qui oblige le joueur à n’avoir qu’une seule sauvegarde de la partie en plus d’avoir régulièrement des sauvegardes automatiques. Il est donc ici impossible de recharger votre partie après une bataille perdue où parce que vous avez fait un mauvais choix lors des événements aléatoires, c’est donc a réserver aux joueurs émérites et à ce qui n’ont pas froid aux yeux.

De nombreux mods existent pour Europa Universalis afin de modifier l’interface, l’affichage de la map, augmenter la timeline, modifier le jeu plus en profondeur comme le MEIOU & TAXES et surtout pour les francophones, un indispensable, La pléiade par Elfryc qui est une traduction française améliorée parce que, même si le jeu est proposé en français, la traduction de base laisse à désirer.

Enfin, le jeu est continuellement mis à jour via des patchs ainsi que des DLC (chaque DLC majeur ayant une partie des modifications gratuites) et si dans l’ensemble ils sont biens, certains apports d’anciens DLC deviennent gratuits dans des nouveaux et ils sont parfois chers (à plein tarif) pour ce qu’ils apportent réellement. Néanmoins, il est possible tout comme le jeu de base de les retrouver régulièrement en solde sur steam.


Conclusion

Europa Universalis IV vous procurera de très nombreuses heures de jeu si vous accrochez au concept et que vous n’êtes pas rebuté par le fait d’avoir tout le temps le même fond de jeu, mais les possibilités sont énormes tout comme la rejouabilité. Je n’ai parlé ici que de bases du jeu qui permettront à tous de commencer le jeu sans se faire écraser dans les 20 premières années, je n’ai par exemple pas parlé des bâtiments constructibles dans chaque province, du niveau de développement de celle-ci, des unions personnelles et d’autres choses. Néanmoins, il existe de nombreux guides où tout ceci est abordé et qui vous renseigneront bien mieux que je ne pourrais le faire. Moi qui me considère encore comme un joueur moyen après pourtant plus de 400h de jeu.

  Le Wiki du jeu très complet Mundus Bellicus avec un forum très bien rempli et ils proposent régulièrement des GPO (partie multi organisée) à 30-40 joueurs. Chaînes youtube de différents joueurs: TheImperator76Jays GamingTiberianz, il y en a encore bien d’autres.

About Thibernaud (69 Articles)
C'est qui ce type, j'le connais pas.

14 Comments on Europa Universalis IV – Comprendre pour se lancer

  1. MANPOWWEEEERRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR.

    one of my favorites games 🙂
    j’ai fait quelques games en coop avec un pote, c’est assez sympa. Mais plus dur.

    • GazThon, t’es en vie!

    • Oui ce jeu génial. Il y a 2 écoles en multi, la coop ou la concurrence.
      Sinon content de voir un pseudo qui me dit quelques choses.

      • J’adore eu4, 410h de jeu sur steam, plus la version cracké sur le pc portable. Je préfère la version coop avec des handicap.
        Genre on tente de survivre avec l’albanie et les hospitaliers 😀

        edit : trolling mis a pars, si quelqu’un veux faire un eu4 debutant ou non je suis partant, mais plutot en week end, j’ai des horaires gros en semaine :'(

        • Depuis la dernière mise à jor c’est déjà un peu plus facile de survivre avec l’Albanie mais faut que les alliances soient très vite conclues malgré tout.

          Moi c’est le contraire en semaine je peux facilement mais pas le week-end.

          • j’avouerai ne pas avoir joué depuis un petit moment. je vais me refaire une partie maintenant, a cause de vous!!

          • Bon je viens de lancer une partie, effectivement pas mal de trucs on changé. Genre pourquoi je peu plus me balader dans les territoire ennemis pendant une guerre parce qu’un fort me bloque, mais eux peuvent venir ou ils veulent me tataner :'(

          • C’est parce que t’es nul :p

            J’ai même pas le jeu moi 🙁

            C’est long une partie?

          • Faut que je m’adapte.
            c’est long oui, plusieurs heures, mais ça vaux largement le coup quand t’est fan du jeu. (j’ai commencé sur le 2, mais il était un peu facile). d’après se que j’ai lu le world conquest est de plus en plus dur 😀

          • Bah c’est la grosse nouveautés du patch qui est venu avec Common Sense, le fait de ne plus pouvoir faire un tapis de petit bataillon pour contrôle chaque province une fois les armées détruites. Maintenant il faut se méfier de l’emplacement des forts et surtout voir si chez toi ya pas un trou dans ta ligne de fortification.
            Le World Conquest j’ai jamais essayé et vu que je suis plutôt prudent il y a peu de chance qu’un jour j’y parvienne (et puis faut pas mal jouer sur les unions personnels, chose que je ne maîtrise pas du tout), après avec la France ça doit rester faisable pas comme les Ryukuu. 😀

            Pour une partie entière tu peux compter une 20aine d’heure (mini, mais faudrait que je chronomètre une fois) je pense, après ça dépend surtout du nombre de guerre que tu fais (en général tu ralentis le temps dans ces moments là). Après tu peux toujours te fixer des objectifs à plus court termes, du style conquérir toute la Chine, fonder Jérusalem avec les Hospitaliers, ….

          • le wc j’ai réussi qu’une fois, en utilisant un vieux trick qui a été patché. ottoman–> vassalisation de 2 petits electeurs, tu laisse les rebelles orthodoxes te convertir, tu prends le controle du saint empire passe les reformes, et la t’est le roi du pétrole.

            Moi je ralentis souvent, je fais la guerre h24 haha; MANPOWEEERRRR

            edit : je regardais pas mal la chaine d’arumba a une époque. j’avais vu une vidéo d’un mec aussi qui a presque fait le wc avec les aztec…..

          • Le truc c’est qu’au fur et à mesure des patchs ils l’ont rendu de plus en plus difficile encore plus en Iron Man du coup (et vu que je joue qu’en Iron Man).
            D’ailleurs je crois que depuis 4-5 patch le succès du WC avec les Ryukuu n’est même plus possible.
            Nan la guerre j’fais gaffe, là par exemple avec la Hesse j’ai pas fait assez attention du coup expansion agressive à fond donc coalition de tout le SERG contre moi. 😀 Bon heureusement que j’ai quelques bonnes alliances.

          • le wc avec ryuku j’ai vu qu’une fois un mec qui l’avais fait,en utilisant un bug de la version 1.1 ou tu pouvais avoir tune infinies.
            la pire coalition que j’ai mangée, c’est avec les russes, mais je m’en battais les couilles parce que je les lattais!!
            La je viens de me fourer en tête de reconstituer la france avec l’armagnac!!!

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. ceinture gucci

Laisser un commentaire