Flash News

Les héros racontent… Le Donjon de Naheulbeuk !

Naheulbeuk - Compagnie entière

Dans cette nouvelle chronique à vocation régulière, je vais vous présenter l’histoire de romans que je vous recommande, à travers le point de vue des héros de ces histoires ! Pour ce premier numéro, je vous parlerai de l’inénarrable Donjon de Naheulbeuk, écrit et réalisé par John Lang a.k.a Pen of Chaos, plus célèbre pour son excellente série audio ou ses bandes dessinées, mais tout aussi désopilant en format broché ou de poche ! Retrouvons donc, sans qu’il ne se doute de rien, le Nain dans une taverne enfumée de la terre de Fangh au retour d’une aventure…


 Le Donjon de Naheulbeuk

Naheulbeuk - Roman Aventure Compagnons

Bulletin cérébral du Nain de Naheulbeuk

Ah bordel, j’me suis encore fait avoir ! Pourtant l’annonce était cool : quelques gobelins à se farcir dans un donjon contre beaucoup d’or, et quand j’dis beaucoup d’or, j’parle pas de 8000 malheureuses pièces d’or ! Ah ça non, ce vieil homme proposait un bon gros paquet de lingots de béryllium, et c’était tout pour moi ! Cette fois, pas question de partager avec les autres tocards, parce que bon débarras, qu’ils aillent vivre leur vie le plus loin possible ! Et s’ils devaient crever, rien à carrer ! Mais voilà, pour ma première mission en solo, j’me suis fait rouler ! Ah putain, de toute façon c’était sûr que le vieux schnock était un mage, c’était sûr ! Du coup j’me retrouve à sec, et juste assez de pièces pour me payer ce repas moisi et cette pisse d’âne qu’ils appellent de la bière dans ce taudis !

Au moins j’suis tranquille, pas de bouffeuse de salade, pas de Barbare qui pue des pieds, pas de soi-disant Ranger se prenant pour un pseudo-chef, pas de Magicienne pour crier partout que c’est elle la plus intelligente et gnagnagna ni d’Ogre à la con, et pas de Voleur… haha, pas de Voleur héhéhé. Faut dire que j’me les suis coltiné pendant vachement longtemps, et heureusement que j’étais là sinon la compagnie des Fiers de Hache n’aurait pas fait long feu ! Au moins, ils ont choisi ce nom pour me remercier, parce que faut reconnaître qu’ça a d’la classe une hache ! Tiens ça m’fait penser, quand on a rendu la statuette de Gladeulmachin qu’on avait volée à l’autre mage, Zangdar, dans le donjon de Naheulbeuk ! On s’était aussi fait enfler de tout notre pognon par la Caisse des Donjons, et d’autres vautours ! Ah les enflures ! Et en plus l’oncle du Ranger qui bosse à la Caisse nous a dit qu’on avait causé la fin du monde à cause de je-sais-plus quelle prophétie, et on était retournés récupérer la statuette… Quel voyage de merde avec les autres imbéciles ! Mais au moins on a pu buter un sorcier et c’était cool, même s’il n’y avait rien à piller chez lui !

Heureusement y a eu des bons moments, comme quand l’Elfe est morte hahaha, j’avais enfin la paix ! Dommage que ça ait pas duré longtemps quand même, mais bon, ça m’a sacrément fait du bien, je l’jure ! M’enfin du coup on nous a embauchés pour voler une orbe chez un autre foutu sorcier, mais en fait on s’est trompés, sûrement à cause du Ranger, j’parierais mon caleçon là-dessus. Du coup quand on l’a ramené ça a invoqué un gros monstre qui a bouffé la moitié de la ville, et j’ai cru qu’on était dans la merde, moi ! Pas du tout, le tonton Tulgar, il est revenu quand tout s’est calmé pour nous dire qu’en fait, on venait de sauver le monde ! Rah putain, la vie est bien faite quand on est un Nain haha !

Enfin bon, ça n’empêche que je suis dans une situation de merde, avec de la bouffe de merde, et de la bière de merde ! Mais j’suis plus dans une compagnie de merde haha, j’suis tout seul ! C’est quand même le pied, ou alors avec quelques Nains en plus, mais surtout pas avec les autres… Et merde !

Naheulbeuk - Magicienne + Ranger

La porte de la taverne venait de s’ouvrir, révélant un couple fort étrange dans l’encadrement. La première était une jeune femme aux longs cheveux roux bouclés, le visage constellé de taches de rousseur. Vêtue d’une longue robe violette, fièrement équipée d’un grand bâton orné d’un cristal orange, et arborant un chapeau pointu trois fois trop grand, elle balayait la taverne du regard à la recherche d’une table libre. Le Nain l’aurait reconnue entre mille, à son grand déplaisir, et il eut encore moins de mal lorsqu’il vit qui accompagnait la Magicienne. Elle était suivie d’une grande créature à la peau verdâtre, et à l’odeur probablement de la même couleur : l’Ogre. Celui-ci devait se mettre de profil pour rentrer dans la taverne, bien que son ventre plutôt rebondi ne lui fasse pas le profil le plus fin qui soit. Le Nain se renfonça dans la chaise, tentant de se cacher derrière son pichet de bière, et profitant pour une fois de sa petite taille qui faisait qu’il ne dépassait pas beaucoup de la table. Il lâcha un juron peu discret, en espérant que la Magicienne ne le verrait pas et s’en irait rapidement avec l’Ogre.

– Meeerdeee…

La Magicienne, comme alertée par un sixième sens développé au cours du temps, plus que suffisant à son goût, passé avec le Nain qui était un adepte de toutes sortes de juron, se retourna vivement en direction de la table du barbu. Elle aussi reconnut son ancien compagnon instantanément, mais elle ne tenait pas franchement à partager sa présence. Elle en avait eu plus qu’assez de son attitude pourrie au cours des mois passés à le supporter, mais la taverne affichait complet, et il n’y en avait pas d’autres dans les environs immédiats. Et l’Ogre avait faim, il ne fallait donc pas compter sur lui pour accepter de repartir. Elle se dirigea donc vers la table du Nain qui s’enfonçait davantage dans son siège à la seconde.

Naheulbeuk - Baston

– Eh salut, le Nain ! Ça fait… vachement… plaisir de te voir, haha !

– Moi ça m’fait chier !

– Bon écoute, je sais qu’on est plus dans la même compagnie, et tout ça, mais là l’Ogre a faim, et si je lui dis que tu veux qu’on parte, il risque de manger un de nous deux, et je te jure que ça sera pas moi ! Alors tu nous laisses nous asseoir, et manger un morceau ici !

Le Nain dut reconnaître un certain poids dans l’argumentaire de la Magicienne, un poids relativement proche de celui d’une grande créature verte, car il soupira, et tira une chaise à portée de la Magicienne. De plus, il n’allait pas partir sans finir sa bière, question de fierté naine ! Cependant, il commit une grave erreur, qu’il regretta instantanément après avoir ouvert sa bouche ! Passer des mois avec les mêmes personnes, ça donne de mauvais réflexes, foi de nain !

– Alors euuuh, qu’est-ce que tu deviens ? demanda-t-il, avant de se renfrogner en se rendant compte de sa boulette.

– Ah bah tu sais, depuis que j’ai arrêté la vie d’aventurier, ça va vachement mieux haha ! J’me suis installée dans l’coin et je fais deux trois boulots de mage pour m’amuser, que je réussis toujours avec brio hein ! En même temps, je suis en train d’écrire nos aventures, je vais me convertir en romancière ! Je vais appeler ça “Le Donjon de Naheulbeuk”, ça claque hein ?

– Eeeeh mais t’as pas le droit ! Ou alors tu me files un pourcentage, s’indigna le Nain, parce que, vu que je suis ta source d’inspiration, je représente une part de l’histoire et à ce titre, je réclame 25% de tous tes bénéfices !

– Mais t’es malade ! Jamais j’te filerai tout cet or, t’as rien foutu pour les écrire ces livres ! Et en plus 25% !! Non mais j’te rappelle qu’on était six dans la compagnie !

– Et en plus, “Le Donjon de Naheulbeuk” ? C’est quoi ce titre pourri ? T’imagines si on se met à appeler les choses par ce qu’on voit au tout début ? On serait obligés d’appeler les mines d’or des “trous dans la roche”, c’est débile et puis en plus, j’te raconte pas comment… Eeeet attends une minute ! TOUT cet or ? On parle de combien là ?

– Je te le dirai pas. Surtout si tu commences déjà à tout critiquer.

– Combien ?

– Non. Et puis “Le Donjon de Naheulbeuk”, c’est un bon titre.

Naheulbeuk - Ranger magasin donjon

Ce dialogue de sourd se poursuivit pendant un long moment, voire un très long moment, quand on connaît la tendance des Nains à ne jamais lâcher une question d’argent avant d’en avoir vu la couleur, même quand l’or ne leur appartient absolument pas ! Finalement, la Magicienne accepta de révéler le montant, ce qui réussit un exploit rare : faire taire le Nain. Celui-ci ne savait pas qu’écrire pouvait rapporter de l’or, il avait toujours pensé que compter était beaucoup plus important, et pour lui c’était logique ! La romancière en herbe profita de ce moment de répit pour changer de sujet, et parler du passage qu’elle était en train d’écrire :

– Et alors là, je parle du moment où on a entraîné une armée d’Elfes sous le commandement du Ranger et sous les ordres de l’Elfe ! Quand même, qui aurait cru qu’elle faisait partie du gratin, de la haute même celle-là ! C’est qu’elle était pas très dégourdie ! En plus, on pensait au début que la guerre allait être entre les Nains, les Elfes et les Humains, mais après quand on a compris que c’était Gzor qui complotait dans l’ombre, ça m’a foutu les jetons ! T’as pas flippé quand on t’a dit qu’on allait se tabasser avec une armée de démons toi ?

Malgré la mention de l’Elfe, le Nain ne réagissait toujours pas, ce qui troubla la Magicienne un instant. Cependant, ce n’était pas tous les jours que quelqu’un l’écoutait, et la comprenait parce que l’Ogre ne rentrait pas dans cette catégorie, alors elle en profita pour raconter toute l’histoire comme si le Nain ne l’avait jamais vécue. Il est vrai qu’elle embellissait quelques détails, mais tout comme ses cartes, la reproduction demeurait très fidèle à l’originale. Lorsque l’Ogre eut fini de manger le copieux plat de viande qu’elle lui avait offert, elle finit de raconter son histoire. Comme le Nain ne réagissait toujours pas, elle décida de l’ignorer, et se leva de table pour partir avec l’Ogre. Ce n’est que plusieurs minutes après son départ que le Nain sortit de sa torpeur pour lâcher dans un soupir :

– Rah putain, cent mille pièces d’or…

Naheulbeuk - Roman Chaos Montagne


Les cinq tomes du Donjon de Naheulbeuk écrits par John Lang retracent avec beaucoup d’humour l’histoire d’une compagnie d’aventuriers qui n’étaient pas faits pour accomplir ne serait-ce qu’une seule mission, et encore moins plusieurs. Amateurs de la série audio, fans de la bande dessinée, ou simplement aventuriers en herbe, jetez-vous sur ces livres qui sont à la fois un excellent divertissement, et le parfait guide des erreurs à ne pas commettre en tant que compagnie d’aventuriers ! Pour les intéressés, pensez à aller jeter un oeil au site officiel.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. buy nba 2k17 mt

Laisser un commentaire