Flash News

Level E – L’histoire qui vous mène en bateau

Level E Level E

Je cherchais un nouvel animé à regarder, pour me détendre après le travail si possible plutôt marrant et court. Finalement Level E s’est montré à mes yeux et ce fut une bonne pioche. J’ai donc décidé de vous en faire la présentation.


 Le point technique

Yoshihiro Togashi

Yoshihiro Togashi

L’auteur de ce manga est quelqu’un de vraiment mais alors vraiment peu connu puisqu’il s’agit de Yoshihiro Togashi. Ce monsieur a dans son CV des mangas comme Yū Yū Hakusho et Hunter x Hunter, je vous le disais qu’il n’était pas très connu. Il a écrit ce manga de 1995 à 1997, entre ses deux œuvres majeures donc, et cela seul puisqu’il n’a été aidé d’aucun assistant.

Le manga est composé de 3 tomes pour un total de 16 chapitres, il est disponible en France chez Kazé depuis 2012.

Pour sa part l’animé a été produit en 2011 par les studio Pierrot et David Production.


Level E – Synopsis

À l’insu des êtres humains, la Terre est devenue une planète d’accueil pour bon nombre d’espèces extraterrestres. Bien loin d’imaginer ce fait, Yukitaka Tsutsui est un étudiant admis au lycée Kisaragi par recommandation en raison de ses bonnes aptitudes en baseball. Après avoir aperçu la veille de son déménagement une lumière tombée du ciel, Yukitaka découvre dans son nouvel appartement un individu blond semblant s’être installé sans la moindre gêne chez lui, empruntant au passage quelques-uns de ses vêtements. L’inconnu se présente comme étant un extraterrestre dont le vaisseau s’est écrasé la veille et lui demande de l’héberger. Incrédule au premier abord, Yukitaka va rapidement se rendre compte que les origines, tout comme le comportement de ce dernier, sortent de l’ordinaire et vont bouleverser sa nouvelle vie de manière inattendue.

Level E rencontre

Rencontre du 3ème type (Yukitaka à gauche et l’ET à droite)

Chose importante à signaler, c’est que contrairement à ce que le synopsis nous laisse penser, le personnage principal de Level E n’est pas Yukitaka mais bel et bien l’extraterrestre (qu’on appelera ET pour simplifier).

Cet ET, qui se trouve être amnésique, n’est de plus pas un simple alien puisque 3 personnes, Craft, Sade, Colin. (eux aussi des aliens) sont à sa recherche.

L’histoire est découpée en 6 parties ayant chacune une histoire différente même si certaines sont liées.

Fermer le spoiler


Spoiler, identité de l'ET, épisode 2 et 3

L’extraterrestre se trouve être en réalité le Prince Baka Ki El Dogura de la planète Dogura (une planète pacifique). Contrairement à ce que son nom indique (baka signifiant idiot) il possède un QI de 180. Mais il met son intelligence au service de plan ne visant qu’à s’amuser le plus possible au détriment des autres. Même si cela entraîne de graves conséquences pour sa victime.

Pourquoi j’ai apprécié Level E ?

Sur la qualité graphique, rien d’exceptionnel ici, c’est bon mais sans plus, tout comme l’histoire des personnages qui n’est qu’effleurée (hormis pour l’ET) mais ça ne gène en rien la compréhension de Level E.

Toute l’histoire autour de l’ET est impossible à deviner. Lorsque l’on pense enfin connaître la vérité, on vient nous dire que non, en faite, c’était pas ça.

Surtout, j’ai trouvé ce que je cherchais, c’est à dire un animé marrant, qui ne se prend pas au sérieux et parvient même à surprendre le spectateur.

Fermer le spoiler


Spoil, petit exemple sur la première partie, épisode 3

On apprend que tout ce qui s’est passé depuis le début de l’histoire était en réalité manigancé par l’ET.

L’opening et l’ending de Level E sont aussi très bons, enfin tout du moins pour moi.

 

Apparemment, l’animé n’a pas été licencié en France, vous pouvez donc le voir en toute légalité via le fansub.

About Thibernaud (69 Articles)
C'est qui ce type, j'le connais pas.

Laisser un commentaire