Flash News

One Piece Pirate Warriors 3 : Test PS4

One Piece Pirate Warriors 3

Alors que le manga One Piece continue sa belle lancée et détrône Dragon Ball en terme de nombre de ventes, de nombreux jeux arrivent les uns après les autres et une saga fait parler d’elle, en bien, les Pirate Warriors. Voyons un peu ce que One Piece Pirate Warriors 3 a dans le ventre.


 One Piece Pirate Warriors 3, Gomu Gomu no Pistol !

Introduction

One Piece, à moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières années, c’est impossible, de nos jours, de ne jamais avoir entendu parler de One Piece. Le manga très populaire partout dans le monde possède plus de 700 épisodes à l’heure actuelle. One Piece est un manga qui a débuté en 1997 avec Monkey D Luffy et son équipage. Luffy a pour but de devenir le seigneur des pirates. Pour ce faire, c’est très simple, il lui suffit de trouver le trésor de Gold Roger, mort près de 20 ans avant le premier épisode de la série. Assez planté le décor, place au jeu et à ce qu’il vaut vraiment.

Scénario

Le scénario est très fidèle au manga et le jeu survole (très rapidement) tous les arcs du manga et retrace tout le voyage de notre cher pirate au chapeau de paille du début, jusqu’à l’arc Dressrosa (de l’épisode 609 jusqu’à maintenant). Avant de se lancer dans l’aventure, il faut savoir que le jeu dépasse le manga, donc vous serez peut-être spoilé par le jeu, à moins que l’histoire présente dans le jeu ne soit totalement différente du manga. Petite précision toutefois, une fois arrivé à l’arc Dressrosa, la mention « histoire inédite » apparaît, pour nous prévenir que le manga a été dépassé. L’histoire nous est narrée au travers de nombreuses cutscenes réalisées entièrement à l’aide du moteur du jeu, ainsi que sous forme de bandes dessinées tout en restant très fidèle à l’animé. Le tout dans un doublage japonais sous-titré en français. On notera l’absence de doublage en français ou en anglais, mais ce n’est pas plus mal, pour rester fidèle à l’original il n’y a rien de mieux. On regrettera toutefois, bien que le mode légende a une durée de vie assez conséquente, que chaque arc n’est malheureusement résumé qu’à une seule bataille (à l’exception de Marineford qui contient deux batailles)

Luffy Sabo Ace One Piece Pirate Warriors 3

Luffy, Sabo & Ace

One Piece Pirate Warriors 3 et son Gameplay

C’est un musô classique (un musô est un style né au japon et se situant entre le beat them all et le hack and slash). Il consiste à combattre sur une carte, bien remplie d’ennemis en remplissant divers objectifs au fur et à mesure sur celle-ci, tout en tuant bien évidemment un maximum d’adversaires. Pour ce faire, chaque personnage jouable a, à sa disposition sa propre panoplie de combos. Le jeu comporte énormément de personnages tirés de l’œuvre originale et tous possédant leurs propres capacités tirées directement du manga (de base à débloquer en montant de niveaux au fur et à mesure qu’on avance dans le scénario ou qu’on réalise des niveaux avec ceux-ci). Mais c’est assez difficile de s’attarder plus longuement sur le gameplay qui n’a rien d’original, sauf un petit détail que nous verrons juste après.
L’intelligence artificielle n’est pas le point fort de ce titre, on lui préférera largement son histoire très fidèle et son univers vaste. Les ennemis ont tendance à attendre plutôt que de vous attaquer directement, et ne sont réellement dangereux qu’en très grand nombre (même si les lieutenants sont quand même plus agressifs et les boss vous donneront beaucoup de fil à retordre).
Un nouvel élément de gameplay fait aussi son apparition dans cet opus, ce qui le distingue un peu des autres musô: le Kizuna, un mode qui permet d’être assisté par un personnage de soutien, et jusqu’à 4 au niveau maximum.
Le Kizuna se décompose en 3 parties :

  • Niveau 1 : un personnage de soutien vous assistera et chaque ennemi tué fera remplir une jauge jusqu’au niveau 2.
  • Niveau 2 : le personnage de soutien intervient à la fin de chaque combo.
  • Niveau max : on peut lancer un Kizuna Rush, un mode berzerk qui vous permettra de lancer une attaque finale dévastatrice.

Il est possible de faire évoluer ses personnages de 3 manières :

  • En gagnant de l’expérience dans chaque niveau, jusqu’à faire évoluer votre personnage jusqu’au niveau 50 (c’est d’ailleurs très important de les faire évoluer car en mode rêve, certaines îles vous demanderont un niveau minimum).
  • En dépensant des Berry (monnaie du jeu) pour vous aligner sur votre personnage ayant le niveau le plus élevé.
  • À l’aide des pièces, qui se ramassent au cours des niveaux ou sur les boss. Chaque pièce vous permettra de renforcer les statistiques du personnage de votre choix et même d’augmenter son niveau maximum (de base bloqué au niveau 50, les pièces vous permettront de le faire monter jusqu’au niveau 100). 

Dans le ventre de One Piece Pirate Warriors 3

 Un casting relativement impressionnant de personnages jouables (au nombre de 37) ainsi que des missions directement tirées du manga se déroulant dans des lieux bien connus des fans de la série comme : Romance Dawn, Skypiea, Alabasta, Water Seven, Enies Lobby, Thriller Bark, l’archipel Sabaody, Impel Down, Marineford, l’île des hommes-poissons et même Punk Hazard et Dressrosa.

 One Piece Pirate Warriors 3 gatling gun

Gum Gum No Gatling Gun (Avec Haki)

En termes de modes de jeux, nous avons :

  • Le mode légende qui est tout simplement le mode histoire comprenant 22 niveaux, retraçant l’histoire originale et nécessitant environ 20 minutes chacun pour être bouclé. Ce qui nous donne une durée de vie de plus ou moins 8 heures. Celui-ci comporte trois modes de difficulté (facile, normale et difficile). Chaque mission contient un certain nombre d’objectifs secondaires (baptisés pour la cause chasse au trésor) qui vous demanderont de réaliser un objectif bien précis pour débloquer des techniques. NB : si vous êtes un chasseur de trophées, il vous faudra faire le mode difficile pour obtenir le platine.
  • Un mode libre qui, comme son nom l’indique, permet de rejouer librement les épisodes du mode légende.
  • Un mode rêve contenant pas moins de 83 niveaux. Reprenant le principe du mode légende, mais sans l’aspect scénaristique. Ce sont des batailles à thème, générées aléatoirement. Comptez une vingtaine d’heures si vous comptez tout faire.
  • Un mode en ligne qui consiste à faire le mode légende ou le mode rêve en coopération, avec un ami ou via un matchmaking. Vous pouvez aussi faire un appel à l’aide si vous êtes bloqué dans le jeu, ou tout simplement rejoindre quelqu’un qui a lancé un appel à l’aide directement via l’écran de sélection de niveau en mode légende.
 One Piece Pirate Warriors 3 Zoro Luffy

Zoro et Luffy

Le jeu est très fidèle au manga, dans un style dessin animé très agréable à l’œil et très fidèle au manga, même si techniquement, le jeu n’a pas beaucoup évolué depuis l’opus précédent (on notera quand même que par rapport au 2ème opus sur PS3, le jeu ne se met pas à ramer lorsqu’il y a trop de monde à l’écran, même si on pourra noter quelques petites baisses de framerate sur PS4 relativement discrètes et peu nombreuses, uniquement lorsqu’il y a vraiment beaucoup de monde et qu’on se met à utiliser des attaques spéciales). Comme vous pouvez le voir sur les différents screenshots, les graphismes peuvent paraître un peu bas mais il faut aussi prendre en compte le nombre de choses à afficher à l’écran. Cela reste donc correct mais on ne prêtera pas trop attention aux graphismes (nous n’avons pas tellement le temps pour ça vu qu’on sera constamment pris dans l’action).

Deux points noir sur le jeu :

  • Énormément de problèmes de caméras, encore plus conséquents lorsqu’on verrouille un ennemi.
  • Pour les streamers qui n’ont pas de boitier d’acquisition vidéo, le blocage de la fonction share à chaque scène narrative rendant impossible les streams sur twitch tellement ces dernières sont nombreuses (un message apparaît d’ailleurs régulièrement, pour nous prévenir que la scène est bloquée).

Conclusion sur le jeu

En conclusion, ce jeu est fait pour les fans du manga. Trop concentré sur le gameplay du musô, il n’apporte pas énormément de surprises. Les fans de musô devront plutôt s’orienter vers un Zelda Hyrule Warriors sur WiiU ou bien tout simplement, la référence du genre, Dynasty Warriors.
Si vous êtes fan de One Piece, je vous le recommande cependant chaudement. C’est relativement rare d’avoir un jeu à licence de bonne qualité, surtout en Europe, continent souvent oublié par les éditeurs japonais. Trop identique à l’opus précédent pour nous surprendre, il ne laissera pas un souvenir impérissable dans nos mémoires même s’il est très agréable à jouer. Si vous n’avez jamais joué aux précédents opus, l’histoire recommence du début, vous ne serez donc pas perdu dans le scénario.

En gros, on retient que le jeu est très sympa pour les fans de One Piece et qu’il peut donc faire une bonne initiation aux Musô grâce à l’univers familier des pirates. On prendra beaucoup de plaisir à jouer et débloquer divers personnages dont le fameux Shanks le Roux. Les fans de One Piece seront ravis, les fans de Musô un peu déçus, on ne peut pas plaire à tout le monde. On s’amusera quand même pendant des heures à se défouler sur tout ce qui bouge.

 One Piece Pirate Warriors 3 Law

Trafalgar Law contre l’attaque de l’amiral Fujitora

Les plus

  • Très fidèle au manga et apporte une grosse dose de fan service
  • La license One Piece très bien exploitée
  • Un gameplay efficace et extrêmement jouissif
  • Une énorme durée de vie
  • Un très bon doublage en japonais et une bande son efficace

Les moins

  • Répétitif et peu original
  • Manque de lisibilité à l’écran
  • Aucune prise de risque par rapport aux précédents et trop semblable aux 2 premiers
  • Une intelligence artificielle assez médiocre

N’hésitez pas à aller jeter un oeil sur le site officiel. Namco Bandai réussit une fois de plus à satisfaire les fans de la série. Les fans de Musô, eux, seront peut-être un peu plus récalcitrants. On garde cependant de bonnes heures d’amusement devant nous.

 

About Johan2697 (5 Articles)
Helloooooo Play for fun !

Laisser un commentaire