Flash News

The Banner Saga – Survivre un jour de plus

The Banner Saga - Image de couverture

The Banner Saga est un tactical RPG par Stoic Games, un mélange entre un Fire Emblem et un roman de Game of Thrones, et certainement ma plus belle découverte de ces derniers mois ! Découvrez une histoire aux parfums inspirés de la mythologie nordique, avec des graphismes magnifiques, dessinés à la main pour chaque séquence, et une difficulté qui vous fera réfléchir avant chaque action. Chaque choix que vous ferez influera sur l’histoire, ce qui fait de The Banner Saga un jeu avec une grande rejouabilité, et qui vaut le détour !


Plongez dans l’histoire de The Banner Saga

Dès le début du jeu, vous découvrez un univers totalement nouveau : vous ne connaissez ni son histoire, ni ses légendes, mais au fur et à mesure de votre aventure, vous en apprendrez des bribes qui vous émerveilleront. Ce que vous savez cependant, c’est que quelques mois ou années avant le début de votre périple, les dieux sont morts, et le soleil a stoppé sa course dans le ciel. La nuit ne se couche plus, ce qui plonge les habitants de ce monde, humains et Varls (des géants à cornes), dans un profond désespoir.

Cependant, les événements de The Banner Saga, outre les premiers voyages qui vous entraîneront aux mécaniques de base du jeu, se déroulent avec le début d’une troisième invasion dredge, une Troisième Grande Guerre. Les dredges (du moins c’est leur nom en anglais, je n’ai pas réussi à le trouver en français !) sont des créatures faites d’armures de métal, et seront parmi vos plus féroces ennemis tout au long de votre voyage. Leur race avait été repoussée jusque dans l’extrême nord du continent lors de la précédente guerre, mais leurs armées sont de retour, et vous les rencontrerez bien plus tôt que prévu. En incarnant différents héros (Varls comme humains), vous devrez mener votre caravane, composée de réfugiés et de guerriers, à travers les immenses étendues du continent pour échapper à l’envahisseur. Des combats difficiles, et des choix désespérés vont se succéder sur votre chemin, du début à la fin de votre périple. L’histoire que vous vivrez alors dépendra entièrement de vos choix tout au long de votre fuite !

The Banner Saga - Périple clan

Le gameplay de The Banner Saga

The Banner Saga est un jeu dont le gameplay peut être divisé en trois temps forts : le voyage, les combats, et les dialogues. L’histoire elle-même est divisée en plusieurs chapitres, et selon le moment de l’histoire, vous pourrez mener une troupe de Varls et incarner un chef de guerre varl, ou alors une caravane de réfugiés humains et leur chef.

The Banner Saga - Rook

Rook, un des héros de The Banner Saga

Après avoir rassemblé votre caravane, vous devrez quitter votre village, ou l’endroit où vous vous êtes arrêtés pour vous reposer, et c’est alors le début de la séquence de voyage. En mode voyage, vous devez gérer plusieurs points : d’abord le moral de votre caravane. Si le moral est faible, les pertes au combat seront plus élevées, et de fil en aiguille, vous risquez de perdre la totalité de votre caravane. Seul, poursuivi par une armée de créatures monstrueuses, vous mourrez sans l’ombre d’un doute. Ensuite, la nourriture : vous pouvez acheter, voler, troquer, quémander de la nourriture, et en fonction de la taille de votre caravane, cela vous permettra de tenir un certain nombre de jours. Quand vous n’avez plus de nourriture, les membres de la caravane partent d’eux-mêmes, petit à petit, pour essayer d’avoir plus de chance ailleurs. En parallèle avec la nourriture, vous devez donc gérer la durée de votre voyage : vous voulez faire une pause pendant un jour, afin de remonter le moral des troupes ? Pourquoi pas, mais vous risquez d’être rattrappé par les éclaireurs de l’armée qui vous poursuit, et vous ne saurez pas si vous aurez assez de nourriture pour tenir ! La dernière ressource importante pendant le voyage, et l’entièreté du jeu, c’est le renom (ou la popularité, je ne connais pas le terme dans le jeu en français). Cette ressource est en quelque sorte la monnaie d’échange : vous pouvez acheter de la nourriture, de l’équipement, mais c’est aussi avec le renom que vous améliorez vos héros ! Vous l’aurez saisi, The Banner Saga demande une gestion méticuleuse de vos ressources afin de parvenir au bout de votre voyage, alors réfléchissez bien avant d’agir !

Alors que votre périple va durer tout le temps de l’histoire (c’est en quelque sorte le fil rouge), les combats et les dialogues sont des événements périodiques, qui vont fortement influer sur la suite de votre voyage. Tout d’abord les dialogues : chaque personnage que vous rencontrerez vous offrira, à un moment ou un autre, la possibilité de lui parler, ou alors il s’invitera de lui-même dans une discussion. Au cours de ces dialogues, certaines options vous permettent d’en savoir plus sur un membre de votre caravane, alors que d’autres vous demandent de faire un choix. Ces choix sont les pierres angulaires de The Banner Saga, et chaque choix différent aura un impact ou une conséquence différente dans le futur. On vous proposera de recruter un héros (avec lequel vous pourrez combattre) et ses troupes, ou d’accueillir davantage de civils, on vous demandera de trahir et de tuer, de punir et d’ordonner, d’aider et d’amuser… Tous ces choix ont leur importance, alors pesez bien le pour et le contre avant de vous décider. Cela vous permet une immersion hors normes dans le jeu : votre personnage principal, ou du moins celui que vous incarnez durant le dialogue, pourra avoir le même caractère que vous, ou alors vous pouvez décider d’en faire un salaud de première, c’est à vous de voir !

The Banner Saga - Dialogues

Venons-en maintenant aux combats, qui seront finalement les résultats de vos choix. Si vous souhaitez les éviter, soyez prudent, mais vous finirez toujours par devoir affronter ces maudits dredges, alors préparez-vous ! Le système de combat est celui d’un jeu de stratégie au tour par tour : après avoir choisi la composition de votre groupe (de six héros au maximum), vous les placez sur un plateau sur lequel sont déjà disposés les ennemis. Chaque tour alterne entre un de vos héros (selon l’ordre dans lequel vous avez organisé votre groupe) et un ennemi. Cela veut dire que plus vous tuez d’ennemis, plus les ennemis restants vont jouer souvent, puisque vos tours alternent avec un tour pour l’ennemi. Faites attention car cela peut vous jouer des tours (oui, le mauvais jeu de mots est intentionnel) ! Une dernière particularité de ce tour par tour survient lorsqu’il ne reste plus qu’un personnage (héros ou ennemi) d’une faction en jeu : le tour par tour devient le mode pillage, durant lequel l’alternance entre vos tours et ceux des ennemis disparaissent. C’est-à-dire que s’il ne reste qu’un ennemi, le mode pillage se déclenchera, il fera son action, puis tous vos héros restants pourront jouer avant que l’adversaire ne puisse agir à nouveau.

En dehors du tour par tour, le combat se déroule en fonction de trois caractéristiques de vos héros : l’armure, la force, et la volonté. La force correspond à la fois aux dégâts du héros et à ses points de vie. L’armure correspond à la quantité de dégâts de force qui vont être absorbés (si un de vos héros a 10 d’armure, et se fait attaquer sa force par un ennemi qui a 12 de force, il prendra 2 points de dégâts). Quand vous attaquez un ennemi, ou l’inverse, vous pouvez choisir d’infliger des dégâts à la force ou à l’armure, sachant que vous pouvez rater une attaque à la force, si votre force est inférieure à l’armure de l’ennemi. Les choix tactiques sont donc importants : est-ce que mon prochain personnage pourra blesser l’ennemi si je ne réduis pas d’abord son armure ? Est-ce que cet ennemi tuera un de mes personnages si je ne réduis pas sa force ? La volonté est une statistique que vos héros et vos ennemis peuvent dépenser selon leur réserve (il faut aussi avoir augmenté une statistique secondaire du héros qui permet de définir jusqu’à combien de points de volonté peuvent être dépensés), et qui va augmenter l’efficacité de leur action : avancer plus loin que leur limite de déplacement, infliger davantage de dégâts, ou activer leur compétence spéciale. Chaque héros a par ailleurs une classe, et chaque classe sa propre capacité spéciale active, et capacité spéciale passive, ce qui est très important dans la composition de votre groupe : les possibilités de combos sont extrêmement élevées, et c’est très plaisant !

The Banner Saga - Combat

The Banner Saga, une suite et un jeu de plateau

Si vous avez aimé cette présentation, ou que vous avez aimé le jeu en lui-même : une suite est prévue, et The Banner Saga 2 devrait poursuivre l’histoire du premier opus. Reste à voir si nos choix seront conservés et exportés dans cette suite, ou si les développeurs décideront de la continuer avec d’autres personnages. Le jeu était prévu pour 2015, et Steam l’annonce pour cet hiver, donc il est possible de le voir arriver dans les prochains mois ! Voici la vidéo d’annonce de The Banner Saga 2 (attention, spoilers !). Et si vous avez vraiment aimé le jeu, et son univers, Stoic Games a lancé une campagne kickstarter pour un jeu de plateau, The Banner Saga: Warbands. Apprenez-en davantage avec cette vidéo (attention spoilers, encore !).


Si j’ai écrit cet article, c’est en premier lieu pour vous exhorter à essayer The Banner Saga ! Si vous aimez les jeux avec des choix tactiques poussés, une histoire digne d’un roman de Game of Thrones, avec des choix si difficiles et désespérés que vous serez heureux de ne pas être à la place du héros, et où chaque événement, avec sa dose d’aléatoire parfaitement mesurée, s’inscrit dans la continuité de l’histoire, alors n’attendez plus, The Banner Saga est fait pour vous. Retrouvez-le sur Steam, ou sur leur site officiel !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. micro jobs Freelance Marketplace

Laisser un commentaire