Flash News

The King Of Kong – Compétition et Persévérance

The King Of Kong Image a la une

Il est de ces films qui vous marquent à jamais. Des films qui vous redonnent espoir, motivation et qui vous amènent quelque chose dans la vie, ce petit quelque chose qui vous donne envie de continuer dans ce que vous faites et de ne jamais laisser tomber. The King Of Kong fait parti de ces films…

ATTENTION CE RESUMÉ EST PLEIN DE SPOILS!!!

(mais bon c’est un documentaire alors c’est pas trop gênant il n’y a pas d’intrigue de ouf…)


 

The King of Kong : A Fistful of Quarters

The King Of Kong Donkey Kong

Donkey Kong, l’ancêtre des jeux Nintendo. Un jeu exceptionnellement dur.


Réalisé en 2007 par Seth Gordon (qui sera aussi réalisateur pour le futur film Uncharted), The King of Kong est un film qui retrace l’histoire d’une compétition dans les jeux vidéo d’arcade sur le jeu Donkey Kong.
Nous avons d’un côté Billy Mitchell, une espèce de génie qui fait le meilleur score du monde sur Donkey Kong dans les années 80, alors qu’il venait à la base pour concourir sur un autre jeu, et d’un autre côté, Steve Wiebe, qui n’a jamais brillé dans aucun domaine dans sa vie et qui va montrer une profonde détermination à battre le record de Billy Mitchell.


The King of Kong et ses gamers

The King Of Kong Billy Mitchell 2Billy Mitchell – Gamer of the Century

Billy Mitchell est un homme prétentieux mais talentueux, il dispose de plusieurs records mondiaux sur bornes d’arcades et d’une entreprise de sauce piquante. Il sait tout faire et le fait bien, c’est le genre de gars qui dispose d’un cerveau et sait s’en servir. Il aura toujours un coup d’avance de prévu afin de réussir un projet quelconque et il n’hésite pas à tout faire pour rester au top. C’est typiquement le genre de personne qu’on peut à la fois admirer et détester. Ceci dit, il reste tout de même un pilier de la compétition dans le monde du gaming d’arcade et The King of Kong le montre bien, il aide au maximum le développement de cette communauté.

The King of Kong Steve Wiebee 2

Steve Wiebe – Le Challenger

Steve Wiebe (à prononcer Weebee) est un peu à l’opposé de Billy Mitchell. C’est un homme tout ce qu’il y a de plus normal, il n’a jamais brillé dans sa vie alors qu’il était plutôt bon dans de nombreux domaines. C’est lorsqu’il perd son job qu’il se réfugie dans Donkey Kong. The King of Kong retrace son parcours à travers le jeu qui lui aura redonné un but dans sa vie, celui de battre le record mondial de Billy Mitchell. Et il le battra par deux fois ! C’est un père et un mari aimant qui persévère tout au long du film afin de parvenir à enfin rayonner.


Les années de persévérance

The King of Kong Steve Wiebee

Durant le film, Steve Wiebe fait une cassette montrant un record de Donkey Kong qu’il effectue et envoie à Twin Galaxies (entreprise qui valide les records). Ce record est cependant discrédité par Billy Mitchell qui dit qu’un record doit être fait en live.

Sur le coup, notre cher Steve est déçu mais, motivé par sa femme et ses amis, va aller à Funspot (regroupement des concours sur bornes d’arcade) afin de réaliser un record en live. Et il va réussir… Pour une nouvelle fois être discrédité par Billy Mitchell qui aura fait parvenir une cassette d’un nouveau record, cassette amenée par une vieille femme détenant le record mondial de Q-Bert.

C’est un coup dur pour Steve qui effectue un record live, et il détiendra du coup le record mondial en live de Donkey Kong. Billy Mitchell annonce qu’un vrai record doit être fait en live mais refuse toute compétition directe avec Steve. The King of Kong nous permet de ressentir réellement les émotions des joueurs, leurs motivations et surtout, le courage et la persévérance de Steve. C’est incroyable qu’un tel homme s’acharne à ce point et cela nous rappelle des valeurs importantes dans la vie. Ne jamais abandonner ce qui vous tient à coeur.

Alors, The King of Kong, bien ou pas?

Exceptionnel, tout simplement magnifique, touchant, vrai, incroyable. Regardez le peu importe comment et vivez l’histoire du gaming des années 80 jusqu’à 2007. C’est tout simplement impensable de ressentir tant de choses avec un simple documentaire mais celui-ci est réalisé avec talent.
Je ne saurais que trop remercier Karim Debache de m’avoir fait découvrir ce film que je place parmi les meilleurs films qu’il m’ait été donné de voir.
Le film se termine tout de même sur l’information du record de Steve Wiebe qui détrônera Billy Mitchell en cassette, il aura donc les records live et cassette pour lui pendant un certains temps.


Une aventure touchante, je ne sais vraiment qu’ajouter sur ce film tant il m’a… pas bouleversé mais marqué. Je dirais qu’il représente exactement l’idéal que je me fais de la persévérance. On notera aussi le courage de la famille de Steve et de ses amis qui le soutiennent du début à la fin.

Gardoum
About Gardoum (74 Articles)
Gamer depuis mon plus jeune âge, je tente de faire mon petit bonhomme de chemin en développant le gaming autant que je peux. Ah pi j'ai 24 ans aussi et c'est moi qui suis l'admin du site.... Ceci dit vu le pseudo et le nom du site :D

Laisser un commentaire