Flash News

Yöso no samourai (les samouraïs des éléments) – Chapitre 1

KawSem Le Samourai des Elements

要素のサムライ(Les samouraïs des éléments) De nouveaux Élus

Chapitre 1: Une quête qui touche à sa fin

  Le ciel est bleu et les oiseaux chantent sans interruption depuis quelques heures déjà . Une légère brise caresse les feuilles des arbres, et fait plier quelque peu les herbes hautes. Le silence de la campagne dans toute sa splendeur dira t-on. Cependant, des cris d’enfants me font comprendre qu’en ce lieu, la tranquillité semble malheureusement éphémère.C’est alors que de terribles images surgissent de mon esprit comme appelées par ses cris. Mon vieux corps se met à trembler violemment suite à ses effrayantes pensées qui reviennent me hanter, mon cœur s’emballe et il me faut quelques minutes pour retrouver mon calme. Mes forces semblent être revenues après ce rude périple, mais ma mission n’est pas encore achevée. Alors, pour le moment, je dois rester concentré sur celle-ci et me remettre en marche le plus rapidement possible. Avant, je dirige mon regard vers ma main droite tout en l’ouvrant. En son centre se trouve une petite pierre orangée. Je constate que, depuis mon départ, son éclat s’est grandement amplifié. Aucun doute possible, je suis sur la bonne voie, ce que je cherche ou plutôt la personne que je cherche est dans ce hameau là-bas. D’après une rapide estimation je conclus qu’il me faudrait un bon quart d’heure pour le rejoindre d’un pas rapide. Avec la plus grande précaution je glisse la pierre dans l’une des poches de ma longue robe, elle me sera très utile plus tard lorsque j’aurai rencontré l’élu et, si elle est brisée, alors ce serait la fin de ma quête. Je repère un chemin qui semble conduire jusqu’au village et je m’engage dans celui-ci. Malheureusement, mes yeux m’avaient joués des tours car finalement, ce chemin qui de prime abord semblait filer droit m’avait emmené bien loin de mon objectif en plein milieu des champs ,je n’arrive même plus à apercevoir le plus haut bâtiment. Par chance, mon instinct me permet de retrouver la bonne voie, mais au lieu des quinze minutes estimées, je mets le triple pour rejoindre les limites de ce patelin.

  De loin, ce village semblait si petit, mais à présent je m’aperçois que cette impression était seulement due aux champs qui masquaient alors une parte de celui-ci. La tâche allait être plus ardue qu’initialement prévu mais il fallait qu’elle soit achevée aujourd’hui, c’est impératif pour la suite des choses. Après avoir juré quelques peu sur mon manque criant de lucidité, je remarque un panneau sur lequel est inscrit “Champeterre”. Il y a pire comme nom me dis-je intérieurement. Pas le temps de méditer sur ce sujet, je dois absolument trouver cette jeune personne, il ne faudrait pas que je sois en retard pour préparer le repas de ce soir. Ma mauvaise appréciation de l’ampleur de mes recherches allait peut-être coûter la vie de millions de gens. Un frisson parcours mon corps d’un bout à l’autre rien qu’à l’évocation cette idée terrifiante. C’est incroyable, comment peut-on changer en dix ans? Je n’étais pas aussi dissipé il y a dix ans! Que cela signifiait-il et pourquoi maintenant alors que l’on requiert mon aide? Tant de questions qui ne trouvent pas de réponses. Voilà encore une chose anormale, j’ai toujours réponse à tout, rien ne doit pouvoir m’échapper de la sorte. Pendant que je me dissipe de nouveau je perds encore un temps précieux dans ma quête. Cependant, un coq a l’ingénieuse idée de commencer à chanter, ce qui a pour effet de me faire sursauter et de me refocaliser sur l’instant présent. J’éclaircirai ce mystère plus tard. Dans le même temps que je prononce ces paroles, je glisse ma main dans ma poche afin de saisir de nouveau la pierre. En son cœur commence à se dessiner comme une petite boule de lumière, ça y est je suis tout proche du but. Enfin ! Quelle curiosité vient encore me frapper, voilà que l’énergie qui est censée se concentrer est en train de se mouvoir d’un bout à l’autre de la pierre. L’heure fatidique approche et cette nouvelle énigme s’impose à moi sans crier garde, il fallait réfléchir rapidement à la situation. La seule et unique explication plausible serait qu’un autre samouraï se trouve actuellement à proximité, mais les chances sont tellement infimes. Pourtant, cette perspective est des plus séduisante car avec son enseignement, ses successeurs auraient alors toutes les qualités pour être les plus valeureux guerriers de l’histoire et auront aussi plus de chance de venir à bout de leurs futurs ennemis. Un seul et unique samouraï en vie et il se trouverait ici même dans le même village que son successeur. Cette pensée m’arrache un sourire,après toutes ses épreuves qui me sont imposées, du bon voire très bon arrive.

  Le soleil commence à disparaître à l’horizon, les autres samuraïs vont m’en vouloir si je ne rentre pas très vite. Allez petite pierre trouve moi la bonne maison. Je tourne lentement sur moi-même en espérant que la boule se forme entièrement devant l’une des maisons. Des lumières commencent à apparaître aux fils des minutes et la désagréable sensation d’être épier me gagne. Il est vrai que ce n’est pas tous les jours que l’ont peu observer le grand Mast Grandell en action. Après plusieurs minutes d’essais infructueux l’énergie fini enfin par se figer devant une petite maison semblable à toutes les autres à la seule exception prêt qu’elle est dotée d’un portail bleu et de volets de même couleur. Prions pour que tu es raison petite pierre, sinon nous pouvons dire adieu à nos rêves. Les fenêtres de l’habitation laisse échapper de la lumière et plus je m’approche plus mon odorat est flatté par une délicieuse odeur de viande qui cuie, peut-être m’inviteront-ils à dîner avec eux. Non , je serais très mal vu par mes apprentis s’ils apprennent cela de leur quatrième compagnon et puis c’est un luxe que je ne peux me permettre chaque seconde compte à présent. La porte de la terrasse étant ouverte je décide d’apparaître par cette entrée.

KawSem
About KawSem (12 Articles)
Valentin 21 ans , passionné par les jeux vidéo et l'écriture. Allez venez dans mon monde !
Contact: Facebook

Laisser un commentaire